Établissements sociaux
le projet pédagogique

Un cirque « outils » au service d’un projet éducatif et/ou thérapeutique.

La démarche est concertée entre différents professionnels et vise l’émancipation de la personne à travers ses expérimentations et la vie de groupe.

Le rythme et l’intensité des exercices sont ajustables selon les possibilités de chacun.

Par ailleurs, à toute cette pédagogie de pratique des arts du cirque, peut s’ajouter des réflexions plus théoriques sur l’histoire des arts du cirque, la vie des artistes, les objets laissés par ces derniers, les autres œuvres artistiques inspirées par le cirque (peintures, poèmes, films, affiches…)…

Nous bénéficions pour cela de locaux et formateurs adaptés.

1) Compétences touchées

Les buts premiers de ces ateliers sont de :

  • Leur permettre de se dépasser physiquement et psychologiquement.
  • Découvrir en s’amusant

L’apprentissage pédagogique des arts du cirque permet :

Dans la relation aux autres :
– Améliorer la concentration,
– Acquérir de l’autonomie,
– Travailler en groupe et savoir s’adapter,
– Développer le contact avec les autres et savoir s’intégrer.

Au niveau individuel :
– Favoriser la créativité : explorer le champ des possibles, mobiliser ses capacités à créer, mobiliser ses capacités décisionnelles,
– Développer des pouvoirs moteurs : piloter un engin / espace, piloter son corps / temps, manipuler des objets engin (1, 2 …), produire des formes de relations.
– Communiquer : à l’intérieur du groupe, à des spectateurs, ses impressions en tant que spectateur,
– Savoir prendre des risques : Anticiper / agir, se connaître / mettre en œuvre la sécurité (matérielle, humaine), connaître les autres, connaître les règles, connaître la sécurité.

Selon le niveau des élèves et le contexte de l’intervention, chacune de ces différentes compétences est plus ou moins approfondies et les orientations pour l’atteindre sont ajustées.

Dans l’ensemble, les arts du cirque sont vécus dans le milieu scolaire comme un outil malléable et façonnable, la production venant souvent conclure une action, dont les apports recherchés se situent ailleurs.